Jardiner avec les enfants : une initiation à la nature

Jardiner avec les enfants
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Souhaitez-vous que vos enfants pensent que les fraises poussent dans des cagettes ? Pire, voulez-vous qu’ils imaginent que les haricots verts grandissent dans un bocal et les fruits rouges dans un sac de surgelé ? Bien sûr que non ! En ville ou à la campagne, jardiner avec les enfants leur fait découvrir les cycles de la vie et les merveilles de la botanique. Ils observent la germination d’une graine, la croissance des plants et ce qui se passe quand la fleur fane pour se transformer en un beau fruit sucré. Mieux encore, la création d’un potager ou d’un parterre de fleurs offre un aperçu des processus de pollinisation et de nourrissage au travers des comportements des insectes et des oiseaux qui eux aussi raffolent des fruits sucrés ! Les enfants développent la patience le temps de la pousse et la rigueur lorsqu’ils se rappellent soudain qu’ils doivent arroser leurs plantations ! Guidez-les dans leur premier cours de biologie à travers la découverte d’une grande variété de fleurs, de légumes, d’arbres et d’arbustes fruitiers.

S’initier à la patience et à la rigueur le temps de la germination des plantations

Jardiner avec les enfants nécessite deux qualités qu’ils ne possèdent pas toujours : patience et rigueur. C’est tant mieux, car vous souhaitez justement leur apprendre des choses.

Matériel jardinage
Pas besoin de beaucoup de matériel pour découvrir les joies du jardinage

Le matériel à préparer avant de commencer

Achetez quelques jours avant votre activité jardinage un sac de terreau biologique sans engrais et sans tourbe. Les petits portent presque tout à leur bouche pour découvrir les nouveautés. Même si cet apprentissage fait partie de la vie et que vous veillerez à ce qu’ils ne mangent pas de terre, mieux vaut éviter de prendre des risques inutiles !

Emmenez votre tribu à la pépinière afin de lui montrer la variété de plantes et de graines, ainsi que le matériel nécessaire aux meilleurs jardiniers. Ils vont adorer !

Il n’est pas indispensable d’investir dans une petite pelle ou un râteau, sauf si cela fait plaisir à toute la famille. Une fourchette et une cuillère feront l’affaire pour un botaniste en herbe.

Vous aurez besoin d’un ou de plusieurs pots ou jardinières, sauf si vous optez pour des plantations directement en pleine terre.

Commencez par une activité manuelle en suggérant à vos enfants de décorer le pot avant d’y semer quelque chose. Ils se sentiront d’autant plus impliqués dans cette initiation à la nature qu’ils s’amuseront et auront la possibilité de vous montrer leurs talents créatifs.

L’euphorie de l’activité : 15 min

De jeunes enfants restent concentrés quelques minutes seulement.

Verser de la terre dans un pot, l’aérer, y creuser un trou, semer, tasser, rajouter du terreau, arroser…

  • Où sont les fleurs, les fruits et les légumes ?
  • Il faut attendre quelques jours, mon chéri !

Fin de l’activité. Vos apprentis horticulteurs sont déjà partis s’intéresser à autre chose. Si vous évitez le visage déçu et un triste : « c’est nul ! », vous aurez de la chance…

Voilà comment se passe une initiation au jardinage avec des enfants en bas-âge, mais c’est tout à fait normal.

Reconnaissez que vous êtes aussi un peu frustré de ne pas obtenir de belles et grosses tomates juste après avoir planté vos semis ! Malheureusement, nous ne vivons pas dans un dessin animé ou avec Jack et le haricot magique et il va falloir attendre.

Le jardinage représente l’une des meilleures activités pour développer la patience.

L’attente avant l’apparition d’une minuscule pousse : plusieurs jours

Jour après jour, vous rappellerez à votre tribu de surveiller les plantations :

  • leur donner un peu d’eau ;
  • positionner les pots au soleil ;
  • les déplacer s’il fait trop chaud ;
  • les mettre sous abri s’il y a encore des risques de gelées…

Le jardinage enseigne une multitude de choses aux enfants sur la nature, le cycle des saisons, les périodes de jour et de nuit, l’action du soleil et de l’eau sur les plantes…

C’est ainsi qu’ils apprendront doucement à s’impliquer pour obtenir quelque chose. Il se peut même qu’un matin, votre fille de 3 ans vous rappelle d’arroser vos plants de salade ou que votre fils de 5 ans vous dise émerveillé qu’il croit avoir vu « un truc vert dans le pot ».

L’émerveillement en découvrant une plantule : quelques minutes

Le moment magique est arrivé ! Une plantule pointe timidement le bout de son nez. Vous croisiez les doigts depuis le départ pour ne pas décevoir vos enfants et vous êtes finalement aussi surpris qu’eux de constater que la germination a été plus rapide que prévu !

Vos petits sont fiers et vous demandent à nouveau quand les fruits seront murs alors qu’une minuscule pousse de fraisiers vient seulement d’apparaître, mais ce n’est qu’un détail. Patience et rigueur, n’oubliez pas !

Jardiner avec les enfants
Arroser, enlever les feuilles jaunies, tailler…. représentent de petites missions qui responsabilisent les enfants

S’intéresser à la nature par la création d’un petit jardin botanique

Apprendre par l’expérience se révèle bien plus amusant que d’écouter une leçon ou de parcourir un livre, même empli de jolies images.

Initier vos bambins aux merveilles de la nature dès leur plus jeune âge les sensibilisera durablement aux beautés de notre monde, au respect des espèces vivantes et à la préservation des ressources. Une activité jardinage, même très sommaire, est riche d’enseignements.

Arroser et cueillir dès que bébé tient les objets

La plupart des bébés raffolent de l’eau, surtout pour en mettre partout. Dès que votre enfant tient assis et arrive correctement à saisir un objet, offrez-lui un petit arrosoir et proposez-lui de verser lui-même l’eau sur vos plantes aromatiques ou dans vos jardinières. Il ne comprendra pas tout de suite la raison de sa mission, mais il s’amusera beaucoup et en redemandera.

  • Oh, c’est quoi ce rond rouge ? semble interroger ses yeux brillants d’intérêt.
  • Une cerise, petit gourmand.

Laisser votre bébé attraper un fruit mûr et tirer dessus jusqu’à l’avoir dans la main constitue un second pas vers la découverte des produits maraîchers. Cette activité accompagne très bien la diversification alimentaire.

Récolter des fruits et des légumes dès la diversification amorcée

L’étape suivante consiste à confier une petite tâche à votre bébé. Dès neuf mois, il est capable de répéter une activité simple.

Partez avec lui à la récolte des fraises ou au ramassage des pommes de terre. Si vous résidez en appartement, optez pour la cueillette de feuilles de menthe sur un plant que vous gardez dans la cuisine. Vous initiez ainsi votre petit aux senteurs, aux saveurs, aux textures et surtout vous créez des liens forts de complicité.

Pour aller plus loin, cuisinez avec votre bébé à vos côtés. Sans s’en rendre compte, il découvrira peu à peu d’où viennent les aliments et les étapes qu’ils traversent avant de se retrouver dans une assiette de purée ou un pot de compote maison.

Semer des graines et planter dès 3 ans

En grandissant, vos petits gagnent en autonomie et veulent vous imiter. Profitez de cette période pendant laquelle vous êtes le centre de leur monde pour jardiner avec vos enfants.

Voici une idée de plantation surprenante : les cacahuètes !

  • ouvrez les cosses ;
  • remplissez une demi-boîte d’œufs de terreau ;
  • enfoncez-y les cacahuètes ;
  • arrosez abondamment ;
  • placez l’ensemble au soleil ou à une température minimale de 20 °C.

En quelques jours à peine de petites pousses apparaitront. En un mois, vous obtiendrez une grande tige avec environ six feuilles que vous pourrez mettre dans une jardinière sans enlever la boîte d’œufs qui aura commencé à se dégrader.

Au bout de deux mois, de magnifiques fleurs jaunes s’ouvriront. Elles possèdent une durée de vie très courte : quelques heures. Fanée, la fleur s’enterre toute seule pour donner une cacahuète que vous pourrez récolter et déguster avec fierté ! Proposez-les hachées à vos enfants pour éviter tout risque d’étouffement.

Jardiner avec les enfants pour comprendre d’où viennent les aliments

Les enfants ne savent pas instinctivement d’où proviennent les fruits et légumes. C’est normal et c’est une occasion de les éduquer à l’environnement et de passer un agréable moment de partage avec eux. Jardiner avec les enfants crée du lien tout en restant très pédagogique.

Un potager : misez sur des espèces végétales à croissance rapide ou spectaculaire

Les enfants se lassent rapidement. Quand ils vont découvrir après avoir semé les graines qu’il faut attendre, la déception sera grande. L’activité prendra fin. Pour minimiser ce phénomène, choisissez des variétés de légumes qui germent vite. Par exemple, le radis dont les premières poussent apparaissent sous deux semaines.

Pour les plus pressés, achetez des plants que vous rempoterez en arrivant à la maison.

Préférez les légumes et les plantes colorées et odorantes pour émerveiller les apprentis jardiniers. Observer un résultat immédiat est moins frustrant pour les plus petits :

  • fraisier, framboisiers, muriers… pour le goût, les couleurs et la recherche des fruits au milieu des feuillages ;
  • tomates et tomates cerises de toutes les couleurs, car c’est drôle et facile à tenir pour une petite main ;
  • plantes aromatiques : persil, basilic, ciboulette, car ça sent bon et que ça s’ajoute à la préparation des repas ;
  • courges et autres cucurbitacées pour s’émerveiller de la taille qu’elles peuvent atteindre à l’automne et se régaler de délicieuses soupes.

Un potager ravira toute la famille, car au-delà de jardiner avec les enfants, il permet d’obtenir une petite récolte qui fera le bonheur de tous au goûter et à l’heure des repas. Chamailleries assurées pour savoir qui mangera cette belle fraise rouge invisible quelques heures plus tôt !

Un parterre de fleurs : émerveillez avec des couleurs et des formes très différentes

Plus simple que le potager, la plantation de fleurs en parterre, en jardinière ou même dans un pot sur un rebord de fenêtre ravira les enfants : de magnifiques couleurs, des odeurs variées et des formes à profusion.

Floraison printanière

Pour une floraison au printemps, réaliser des semis de primevères ou de campanules sera très facile avec des enfants. Ils aiment tout particulièrement la grande quantité de fleurs présentent sur les plants et les tons vifs. Vous pouvez vous amuser à leur demander de parier sur la couleur obtenue à l’ouverture des boutons !

Apprenez-leur à observer. Au-delà du jardinage, sensibilisez-les à la pollinisation en leur montrant les abeilles, les bourdons et les papillons qui tournent autour des fleurs à peine écloses.

Les fillettes raffolent des pâquerettes et des marguerites pour confectionner de petits bouquets ou des colliers de fleurs. Les garçons préféreront sans doute arracher les pétales, mais l’essentiel consiste à jardiner avec les enfants pour les initier à la nature.

Floraison estivale

Les fleurs des champs remportent également beaucoup de succès avec les plus jeunes. Des mélanges de plusieurs variétés qui fleurissent de juin à octobre se trouvent dans le commerce : coquelicots, bleuets, boutons d’or…

Floraison automnale

Pour une floraison en fin d’année, les dahlias et les asters apporteront de la gaieté à votre jardin ou à vos rebords de fenêtre, malgré des jours plus courts et souvent pluvieux.

Des fleurs multicolores fleurissent à chaque saison et permettent aux enfants de comprendre les cycles de la vie et d’appréhender pas à pas la diversité qui compose notre monde.

Planter un potager avec les enfants
Mettre la main « à la terre » initie les enfants aux cycles de la vie

Fleurs, fruits ou légumes : sensibilisez votre fratrie à la beauté de la nature

Une marguerite qui pointe sa tête dans un espace vert n’est pas toute seule. Elle fait partie d’un écosystème complexe au sein duquel de multiples interactions ont lieu, ainsi que des échanges d’énergie et de matière permettant sa création.

Profitez du moment où une abeille se pose pour butiner afin d’expliquer à vos petits que la nature s’apparente à un grand livre de contes « extra et ordinaires ».

À partir de 5 ans, proposez à vos enfants d’observer pendant l’été l’arbre, la fleur ou le fruit de leur choix. Les possibilités sont nombreuses :

  • regarder les pétales fermés d’une fleur le matin ;
  • admirer un arbre bruissé du batifolage des oiseaux qui organisent un nid dans les branches ;
  • rire des moineaux qui viennent de croquer les fraises que vous espériez cueillir pour le goûter…

Avant même de créer un potager ou un parterre de fleurs complexes, apprenez à vos enfants à contempler la nature pour comprendre petit à petit le merveilleux film qui s’y joue.

Vous partagez des instants de bonheur en famille et les plus jeunes découvrent la diversité de la vie qui nous entoure. Ils auront sans doute l’occasion de réaliser de nouvelles plantations à l’école, mais c’est avec vous qu’ils auront découvert les secrets de la nature et ils s’en souviendront longtemps.

Jardinez-vous avec vos enfants ? Semis ou rempotage de plants achetés en magasin ? Au jardin ou sur un balcon ? Fleurs, fruits ou légumes ? Avec des bambins de quel âge ? Partagez vos idées en commentaires.

Découvrez d’autres articles Éco-6-Thèmes :

Laisser un commentaire