Relations familiales : un été pour s’apprivoiser

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Notes :
5/5

Cet article prend 11 minutes à lire et comporte 2700 mots.

Évoquer le terme de famille fait surgir en vous une foule d’émotions. Amour, passion, complicité, bienveillance, rancune, colère, tristesse, regret… La liste des ressentis s’étire à l’infini au même titre que la complexité des relations familiales. La force des sentiments et ces liens du sang indescriptibles exacerbent vos réactions. De l’amour à la haine, comment vivre en harmonie avec ces personnes que vous n’avez pas toujours choisies ? Et si vous profitiez d’un été pour apprivoiser les membres de votre tribu. Famille nucléaire, recomposée, monoparentale ou adoptive, la diversité des organisations familiales génère une multitude de situations auxquelles vous vous adaptez. Les contraintes professionnelles, les déplacements, les activités de chacun, les appareils numériques qui s’invitent à la table du dîner… réduisent encore le temps passé simplement ensemble pour échanger en toute intimité et apprendre à se connaître. Évitez que vos proches ne s’apparentent à de parfaits inconnus et partez à la rencontre du plus beau des territoires pendant ces vacances : le cœur de votre famille Pas besoin de masque ni de solution hydroalcoolique, vous naviguez dans le même bateau depuis des années !

Diagnostiquer l’état de santé de vos relations familiales

Toutes les familles connaissent des disputes, des réconciliations, des conflits et des moments de bonheur partagés.

Le diagnostic de l’état de santé de vos relations familiales vous rassure à partir du moment où des interactions positives ont lieu, même si des mésententes subsistent. Les divergences d’opinions au sein d’une organisation familiale révèlent une communication saine, des liens d’attachements forts et un souci de l’autre.

Comme dans un couple, l’entente parfaite n’existe pas. Chaque individu est unique et possède sa propre vision des choses, fruit de ses expériences et de son caractère.

Au sein de votre foyer, visez l’harmonie

Le noyau dur d’un foyer vit sous le même toit. La famille nucléaire se compose d’un père et d’une mère et d’un ou plusieurs enfants, mais de multiples situations familiales coexistent dans notre société et favorisent la diversité et la richesse culturelle. Que votre clan comprenne deux individus ou une flopée d’enfants, de grands-parents, et même de cousins et de nièces, importe peu tant que règne l’harmonie.

La communication entre les membres d’une famille s’opère naturellement sur :

  • des sujets de la vie de tous les jours ;
  • le récit des aventures de chacun ;
  • des avis et conseils demandés les uns aux autres ;
  • des plans à moyen terme tels qu’un évènement ou une sortie ;
  • des projets à long terme comme un changement de vie, des vacances ou encore le départ d’un membre de la famille lorsque les enfants quittent le nid pour aller étudier par exemple.

Votre bien-être et votre épanouissement personnel dépendent directement de la qualité des liens établis entre les individus vivant sous votre toit.

Une ambiance familiale saine repose sur :

  • des échanges en accord avec les besoins de chacun ;
  • une ouverture à la discussion ;
  • des bases solides pour supporter les conflits de faible envergure ;
  • de la flexibilité et de la résilience pour encaisser les drames du quotidien ;
  • de l’empathie réciproque afin que chaque membre de la famille trouve sa place.

Confortablement installé au soleil, listez ce qui pourrait bloquer certains aspects de la communication dans votre famille et tentez d’y remédier avant la rentrée.

Relations familiales
Les moments de partage simples soudent une famille

Avec les parents proches, connectez les générations

La famille proche se compose des parents aux 1er et 2e degrés qui ne vivent pas chez vous : père, mère, beaux-parents, mais aussi grands-parents, oncle, tante, neveu, nièce, cousin, cousine…

Bien entendu, ce classement varie d’une famille à l’autre. Certaines comptent également des grands-parents, des demi-frères et sœurs, de la belle-famille, tandis que d’autres peuvent héberger une cousine ou une nièce pour des raisons propres à chaque organisation familiale.

Dans ce cas, des membres très divers font partie du noyau dur de votre famille. Conserver l’harmonie et la connexion entre les générations relève d’un véritable challenge.

Toutefois, les parents proches établissent souvent des liens privilégiés entre eux : mère et fille, grand-mère et petit-fils… Les rencontres sont source de joie, mais aussi parfois d’appréhension, et peuvent même réveiller quelques conflits ou rancœurs lorsque les échanges manquent de clarté.

Régulièrement, les tensions qui pèsent sur le quotidien viennent de ces proches parents. Le fait de ne pas se côtoyer chaque jour favorise les non-dits. Vous considérez peut-être que supporter le comportement ou les remarques désobligeantes de tel parent le temps d’un déjeuner n’est pas bien grave, car vous ne vous voyez finalement que rarement. Vous vous trompez. L’avis de nos proches compte souvent plus que nous ne voulons bien le reconnaître : la faute aux liens du sang.

Analyser la limpidité de vos échanges avec le cercle familial élargi vous en dira beaucoup sur votre façon de communiquer.

Peut-être que votre père ne sait pas s’y prendre pour vous parler. Peut-être que votre tante n’a pas encore compris ce qui vous tient réellement à cœur.

Avez-vous déjà informé ces personnes que leur attitude vous blesse ? Organisez un barbecue en juillet et promettez-vous d’aborder le sujet si la situation se présente.

Avec les membres de la famille que vous ne voyez jamais, faites au mieux

Les liens du sang existent, mais vous connaissez à peine certains membres de la famille. Vous les avez vus lors de mariages ou de baptêmes. L’un ou l’autre de vos parents proches vous en parle parfois, mais concrètement ce sont de parfaits inconnus.

Ils ne vous manquent pas, ou alors les avoir rencontrés une fois vous a convaincu que c’était aussi bien de ne pas avoir l’occasion de se fréquenter davantage.

L’état de santé de ce type de relation se révèle clairement secondaire. Ces personnes et vous ne souffrez aucunement de la situation. Vous gagneriez peut-être à faire connaissance, mais tout comme vous ne pouvez pas côtoyer tous les habitants de votre ville, vous ne souhaitez pas en savoir plus sur Tata Odette qui vit à l’autre bout de la France. À vous de voir. Prenez peut-être quelques jours au cours de l’été pour dresser votre arbre généalogique et rencontrer des personnes surprenantes qui ne vous paraîtront finalement plus si étrangères une fois le contact établi.

Avec la famille de substitution, restez vous-même

Vous n’avez pas choisi votre famille, en revanche vos amis et vos collègues représentent une sorte de famille de substitution que vous adorez.

Selon l’intensité des relations que vous entretenez avec votre cercle amical et professionnel, ces personnes peuvent parfois devenir plus proches de vous que certains membres de votre famille. Profitez-en pour rester vous-même et approfondir des relations amicales indispensables à votre épanouissement personnel.

Famille heureuse
L’amour règne au cœur de la famille, même si parfois… c’est compliqué !

Profiter de l’été pour découvrir votre tribu proche et élargie

Après plus de deux mois de confinement et un déconfinement plus ou moins rapide, voici l’été. Soleil, vacances scolaires, congés annuels dans de nombreux secteurs d’activité, farniente offrent du temps qu’il convient de passer avec les êtres proches, même si les grands voyages ne sont pas au programme de cette saison.

Pas la peine de parcourir la France, masque sur le visage et gel hydroalcoolique dans la poche, pour vivre un agréable été. Non, vraiment pas !

Le moment est venu de partir en expédition dans un territoire beaucoup plus complexe et riche : le cœur de votre famille.

Consolidez les relations familiales qui ont été parfois mises à rude épreuve par des années d’inattention. La crise sanitaire a renforcé les liens familiaux de certains parents déjà très proches, mais a également exacerbé des conflits sous-jacents que seul l’éloignement des journées passées en dehors du logement pouvait contenir. Agissez et vite !

Soleil et temps libre pour un état d’esprit positif

Le beau temps donne le sourire. L’été, tout semble plus simple. L’état d’esprit est positif. Tout est parfait pour se détendre en famille et apprendre à se connaître.

La crise sanitaire a permis à la plupart d’entre vous de se découvrir en continu pendant plusieurs semaines et de composer selon les envies, les besoins et les craintes de chacun pour se supporter au quotidien. Bilan positif, mitigé ou carrément négatif, cet été, les choses vont s’arranger !

Accordez-vous deux mois pour souffler et faire preuve d’empathie à l’égard de vos proches. Les émotions et les sentiments caractérisent chaque individu. Ce n’est pas parce que vous réagissez d’une certaine manière que tout le monde se comporte ainsi.

Voici plusieurs idées pour affirmer ou renouer les liens avec votre clan :

  • proposez à chaque membre de votre tribu de sélectionner une activité ;
  • organisez les repas en alternant selon les goûts de tous et en faisant participer chacun aux préparatifs ;
  • réfléchissez à un projet de voyage en commun pour les mois à venir ou l’été prochain. Chacun exprimera ses envies et ses attentes ; 
  • multipliez les moments de complicité à travers des jeux en extérieur ou des jeux de société ;
  • prenez le temps de discuter avec chacun en tête à tête ;
  • restez disponible et ouvert d’esprit.

Courage pour dissiper de vieux conflits

Voici une étape plus difficile pour cet été sous le signe des liens du sang. Un malentendu ou une vieille dispute se rappelle régulièrement à votre bon souvenir, vous empêchant d’avancer. Vous campez sur vos positions et la perspective de revoir le responsable de ce désaccord vous rend malade, d’autant que vos enfants l’adorent ! Aïe !

Prenez votre courage à deux mains et montrez-vous intelligent et bienveillant en effectuant le premier pas vers cette personne.Il n’est pas question de reconnaître des torts qui ne seraient pas les vôtres, de vous excuser ou de vous ridiculiser. Bien au contraire, en essayant de renouer avec un membre de votre famille, en l’invitant par exemple pour un apéro ou un déjeuner en tête à tête, vous travaillerez à votre propre bien-être quotidien. Les situations conflictuelles, voire les relations toxiques entre parents, gâchent la vie. Ne tombez pas dans ce piège !

Tentez le coup et si la communication est rompue sans que vous puissiez y faire quoi que ce soit, vous saurez que la balle est dans le camp adverse. Vous vous endormirez plus paisiblement par un beau soir d’été.

Discipline pour ne pas se laisser submerger par les émotions

Vous plier en quatre pour rétablir ou renforcer la communication au sein de votre foyer ne veut pas dire oublier vos propres besoins. Non, justement, agir en adulte responsable et à l’écoute signifie également de savoir limiter les comportements abusifs.

Vous ne pouvez pas vous laisser tyranniser par vos adolescents, pendant que votre conjoint regarde la télévision et que votre mère tente de révolutionner l’organisation de votre maison.

Profitez de cet été pour poser les bases de vos futurs échanges familiaux en les fondant sur :

  • la communication ;
  • le respect ;
  • la compassion ;
  • l’ouverture d’esprit ;
  • la disponibilité ;
  • et la prise en compte de l’avis de chacun !

Resserrer durablement les liens du sang

Au bord d’une piscine, un soir d’été, les soucis s’envolent plus facilement que le reste de l’année. Faire perdurer cette entente et resserrer durablement les liens du sang qui vous unissent à votre petit clan présentent quelques contraintes supplémentaires que vous pourrez aisément appréhender.

Le planning de la famille pour la rentrée

L’été s’achève et votre petite famille unie se retrouve accaparée par les tracas de la rentrée. L’ambiance est moins festive et vous craignez que les progrès accomplis au cours de la saison ne disparaissent avec l’arrivée de l’automne. Pour y remédier, rien de tel que de planifier que cela ne se produira pas !

Établissez un planning familial qui ne contiendra pas que les rendez-vous importants, les dates d’examens et la liste des courses, mais aussi des projets de sortie, des soirées à thèmes, des expéditions dans la famille éloignée, des week-ends avec les amis des enfants, des journées avec vos amis à vous… Bref, un planning qui donne envie d’être consulté et non pas évité.

Des projets communs pour renforcer les liens durablement

Pendant la période estivale, vous avez peut-être déjà réfléchi à des idées de vacances à venir. N’attendez pas et profitez de la rentrée pour commencer à vous organiser. Vos enfants et votre conjoint seront ravis de voir que les promesses de l’été n’étaient pas vaines.

Planifier des moments agréables permet de supporter les journées plus difficiles et l’arrivée du mauvais temps. De plus, des projets communs favorisent les liens et la communication entre les membres du foyer. N’hésitez pas à impliquer tout le monde et à demander l’avis de votre famille proche. Ils seront ravis d’être consultés pour un tas de détails. Ils vous proposeront peut-être même de venir s’occuper de vos plantes en votre absence.

Conflit familial
Parfois, il faut accepter de se faire aider quand la situation s’envenime

L’acceptation des différences pour vivre ensemble

Que de belles intentions et de louables sentiments… Mais non, toutes les familles ne peuvent se réconcilier en un été.

Pourquoi ? Car certains ont la rancune tenace et campent sur leurs positions, d’autres préfèrent se morfondre dans leurs idées et leurs souvenirs douloureux.

La gestion des problèmes familiaux peut s’avérer complexe et remonter à de nombreuses années de malentendus. Les relations conflictuelles et la psychologie au sein d’une fratrie, d’une parenté et entre générations sont complexes. Faire parler un adolescent relève parfois de l’impossible. Rétablir le dialogue quand les mots ne passent plus depuis des années est encore plus ardu.

Si l’été et vos bonnes intentions ne suffisent pas, n’hésitez pas à vous faire assister par un spécialiste de la psychologie familiale. Avoir le courage et la franchise de reconnaître qu’une situation se dégrade et met en péril toute l’harmonie de votre foyer est louable.

Ne désespérez pas, car du temps sera nécessaire selon le caractère d’un individu pour qu’il comprenne que vous ne lui voulez que du bien. Persévérez ! Peut-être que vos fêtes de fin d’année seront l’occasion de célébrer des retrouvailles encore inenvisageables cet été…

Vous vivez également des relations complexes avec votre entourage. Le dialogue est rompu ou bien les échanges ne s’effectuent que dans les cris. Partagez votre expérience en commentaire et expliquez ce que vous aimeriez comme conseils pour désamorcer la situation.

Découvrez d’autres articles Éco-6-Thèmes :

Laisser un commentaire