Lecture : 13 min.

Week-end avec bébé : les indispensables pour 48 h d’évasion

Week-end avec bébé : les indispensables pour 48 h d’évasion
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Après plusieurs semaines dans une bulle avec votre nourrisson, vous ressentez le besoin de prendre l’air et de partir en week-end avec bébé et votre tribu. Excellente idée ! Les enfants grandissent vite et la découverte d’un nouvel environnement et d’activités inconnues contribue à leur bon développement. Toutefois, attention ! Votre petit a des exigences en lien avec son jeune âge. Respectez-les, même si l’envie de retrouver une vie sociale vous tenaille. Un court séjour avec votre bambin représente une belle occasion de vous mettre au vert en famille et de profiter de l’instant présent sans oublier les indispensables pour 48h, ou plus, d’évasion !

Table Of Contents

Une organisation à toute épreuve pour un séjour réussi

Fini le temps où vous glissiez rapidement dans un sac des sous-vêtements de rechange, un pull, un jean et une brosse à dents avant de prendre la route avec votre amoureux pour un week-end improvisé. Un bébé fait désormais partie de votre foyer et de vos vacances.

Faites preuve d’un minimum de logistique pour lui faire passer un agréable moment et pour vous amuser aussi !

Bon à savoir : À toutes les mamans qui envisagent de laisser bébé à garder à une nounou, à des amis ou à de la famille dès leur arrivée en vacances, inutile de poursuivre la lecture de cet article. Le thème est week-end AVEC bébé, et non pas « comment me débarrasser de bébé à la première occasion ».

Quand partir en week-end avec bébé ?

Aucune vérité n’existe à ce sujet. Votre état d’esprit et la confiance que vous avez en votre capacité d’organisation vous guideront pour connaître le meilleur moment pour partir en vacances avec bébé.

En tant que jeune maman qui peine à trouver ses marques, vous attendrez peut-être plus longtemps avant d’oser partir en week-end avec bébé.

Maman pour la troisième fois, vous vous inquièterez moins et réserverez un séjour sans vous poser de questions.

Tout dépend également de votre enfant, de sa santé et de son caractère. Si votre petit pleure beaucoup, s’endort difficilement et semble souvent grincheux, quelques jours dans une autre ambiance pourraient lui être des plus bénéfiques. Un nouveau cadre propice à la détente l’apaisera et vous aussi. Essayez et vous serez surprise du résultat !

En bref, partez quand vous vous sentez prête, et même si se reposer avec un bébé relève du fantasme, respirez et changez-vous les idées !

Partir en vacances avec bébé
Vous n’oublierez jamais vos premières vacances avec bébé. Vous vivrez des moments haut en couleur et bébé grandira encore plus vite qu’à la maison

Avant de partir : prévoir le pire pour ne vivre que le meilleur

Inutile de louer une remorque pour emporter toute la chambre et l’armoire à pharmacie de votre nourrisson.

Habituellement, qu’utilisez-vous pendant deux ou trois jours à la maison ? Si vous n’en avez pas la moindre idée, estimez, une ou deux semaines avant votre départ, tous les vêtements, accessoires et jouets qui vous sont indispensables en trois jours. Vous glisserez ces affaires dans votre sac de voyage, certaine de ne pas vous tromper.

Doublez les quantités pour les vêtements si vous êtes d’un naturel inquiet et craignez que votre bébé mouille tous ses pyjamas ou vomisse tous ces repas en quelques heures ! Bien évidemment, c’est peu probable, mais si cela peut vous rassurer, n’hésitez pas.

Si vous l’allaitez, ne prévoyez rien à l’exception d’un tire-lait, au cas où il aurait moins soif que d’habitude.

Si vous le nourrissez avec du lait artificiel, prenez suffisamment de lait en poudre et d’eau en bouteille pour tenir tout le week-end. Investir dans une bouteille isotherme vous permettra de toujours disposer d’eau chaude avec vous.

Si votre enfant est en phase de diversification et que vous cuisinez uniquement de la nourriture maison, vous pourrez transporter avec vous vos préparations, mais je vous encourage à opter pour des pots d’aliments bio adaptés à l’âge de votre bébé. Vous ne courrez aucun risque quant au respect de la chaîne du froid et votre enfant découvrira un autre type de repas, peut-être identique à ceux qui lui sont servis à la crèche.

N’oubliez pas les couches et les lingettes nettoyantes biodégradables ! Elles vous sauveront de toutes les salissures : mains poisseuses, vêtements tachés, bouche collante, etc.

Pendant le séjour : un planning adapté au rythme d’un bébé serein

Vous connaissez votre bébé. Il ronchonne peut-être à certaines heures, car il est fatigué ou bien il a absolument besoin de dormir avant 20 h, sinon il peine à trouver le sommeil et gigote toute la nuit.

Vous pouvez tenter de le « dérégler » le temps d’un week-end ou même de quelques jours de vacances, mais votre séjour sera plus reposant si vous respectez son rythme. Une éducation positive prend tout particulièrement en compte les besoins physiologiques de bébé.

Prévoyez ainsi les activités familiales en fonction de lui si vous voulez rester uni avec toute votre tribu pendant ces quelques jours.

Les sorties les plus animées et les plus intéressantes se réaliseront au moment où il se trouve en pleine forme.

Les moments de repos s’effectueront dans la poussette, ou dans le porte-bébé pendant une balade, ou mieux, à votre hébergement pour davantage de tranquillité.

Vous connaissez votre enfant. S’il somnole dès que vous marchez, n’interrompez pas vos activités pour tenter de le coucher dans un lit. S’il peine déjà à s’endormir à la maison, dans un nouvel environnement, vous risquez de l’énerver plus qu’autre chose et de gâcher de précieuses heures d’évasion.

Après le séjour : du repos et la reprise des bonnes habitudes

Après un périple riche en émotions et en découvertes, votre bébé sera sans doute plus fatigué que d’habitude. Il devra reprendre ses marques à la maison.

Reprenez immédiatement vos bonnes habitudes du quotidien en pensant déjà au prochain week-end avec bébé que vous organiserez. Faites preuve de bienveillance si votre bébé est ronchon au retour de votre escapade. Quelques jours de dépaysement pour un petit de quelques semaines représentent parfois une véritable épreuve !

Ce premier essai vous aura permis d’estimer les affaires prises inutilement ou au contraire celles qui vous auraient bien rendu service et que vous avez complètement oubliées.

Rédigez une liste pour partir en week-end avec bébé après ce premier séjour. La prochaine fois, vous vous y référerez pour remplir la valise de votre petit sans réfléchir.

Bien entendu, les bébés évoluent vite, mais votre liste constituera toujours une bonne base pour ne rien oublier.

Au fil des mois, les contraintes s’allègent, enfin elles changent… Vous découvrirez rapidement que voyager avec un bébé de trois ans peut parfois être plus compliqué qu’avec un nouveau-né, notamment quand vous devrez trouver des toilettes de toute urgence ou que votre petit vous effrayera en sortant de votre champ de vision en pleine ville ! Restez vigilante !

Tenue d'aventurier pour week-end avec bébé
Votre bébé a-t-il besoin de mille tenues parfaites pour quelques jours d’évasion loin de chez vous ?

Des activités originales compatibles avec un tout petit

Un week-end avec bébé ne se compare pas à un week-end en amoureux ou entre copines.

Votre bébé reste au centre de vos préoccupations et vous avez envie de lui faire découvrir un tas de choses, sinon, à quoi bon l’emmener ?

Du calme et de la douceur

Voyager en mode slow tourisme avec bébé est idéal.

Arrivée sur votre lieu de villégiature, votre famille se plongera dans un univers de calme et de douceur avec des activités apaisantes telles que des promenades en forêt ou la visite d’une ville agréable et riche d’espaces verts.

Multipliez les pauses pour changer la couche de votre enfant et voir s’il a faim. Profitez-en pour le laisser découvrir son environnement, dans un parc verdoyant par exemple. N’attendez jamais que votre bébé commence à pleurer pour agir, anticipez ses besoins.

Si la météo le permet, optez pour un pique-nique plutôt que pour un restaurant. Bref, vivez lentement, reposez-vous et savourez l’instant présent.

Plus détendu, votre bébé n’en sera que plus heureux.

Des activités courtes

La patience des bébés est réduite. Endormi en balade, vous pourrez le promener des heures tant qu’il est bercé, mais la situation changera peut-être si vous décidez de visiter un monument ou de vous régaler d’un bon repas.

Difficile d’estimer la durée d’une activité que l’on réalise pour la première fois. Pour un premier week-end avec bébé, choisissez des divertissements courts que vous pourrez interrompre dès que votre enfant montrera des signes d’agacement ou d’impatience. Dans le cadre d’une éducation bienveillante, n’attendez pas la crise de larmes ou les pleurs incontrôlables pour plier bagage.

Bien entendu, vous accorderez tout de même de l’attention aux autres membres de la famille et répondrez aux besoins de chacun et aux vôtres aussi ! Un séjour dans un environnement nouveau représente une belle occasion d’apprendre des choses à votre enfant et notamment de l’initier à la patience et au partage, même s’il est petit et que l’apprentissage est difficile.

Treize idées d’activités pour ravir bébé

Voici 13 idées d’activités à réaliser dès la naissance pour un week-end avec bébé qu’il n’est pas près d’oublier :

  1. Promenade dans la nature en porte-bébé pour l’initier à la découverte de l’environnement
  2. Balade en poussette par tous les temps ou presque
  3. Massage de bébé après une belle journée riche en émotions
  4. Séance au spa pour bébé afin d’apprendre à votre petit à se faire dorloter et à redécouvrir le monde aquatique (attention aux petites oreilles fragiles !)
  5. Excursion à la plage ou à la neige selon la saison et le lieu de votre séjour pour que bébé découvre un environnement déconcertant
  6. Rencontre avec d’autres bébé au parc dans le bac à sable
  7. Baignade en piscine (évitez de lui mettre la tête sous l’eau, car certains bébés fragiles peuvent rapidement déclencher une otite)
  8. Pique-nique à la campagne ou au parc
  9. Rencontre et découverte des animaux dans un parc zoologique ou à la ferme
  10. Goûter dans un salon de thé ou un endroit gai et coloré
  11. Cueillette de fruits (pour les bébés à partie de 1 an)
  12. Balade à vélo avec carriole (pour les bébés à partir de 18 mois)
  13. Excursion en pédalo sur un lac ou un étang (pour les bébés à partir de 18 mois)
Activité originale avec bébé
Et si ce petit séjour était l’occasion d’initier bébé à des activités plutôt originales ?

Un week-end avec bébé sans fausses notes

Un week-end avec bébé vous semble comparable à une expédition.

Voyager léger avec bébé est toutefois possible. Il découvrira tellement de choses nouvelles en peu de temps que ses jouets ne lui manqueront pas par exemple.

N’oubliez pas que vous devez tenter d’en profiter aussi. Vous êtes peut-être fatiguée par des nuits courtes ou interrompues. Soufflez un peu.

Plus vous vous détendrez, plus votre enfant le ressentira et vous permettra de passer un agréable séjour.

Préparer la valise de bébé est plus simple qu’il n’y parait. Un nourrisson n’a pas besoin de grand-chose. Zoom sur les indispensables pour 48 h d’évasion.

Une destination de proximité

Inutile de passer six heures en voiture pour dépayser toute la famille.

Premièrement, si vous voyagez écoresponsable, rouler pendant douze heures aller-retour pour un week-end qui en durera quarante-huit manque de cohérence et représente une perte de temps.

Deuxièmement, plus vous irez loin, plus rentrer en cas de problème sera compliqué.

Opter pour un lieu agréable à une ou deux heures de route de votre domicile est amplement suffisant pour changer d’environnement.

Découverte de la plage pour bébé
En week-end avec bébé, vous multipliez les occasions de découverte de nouveaux environnements

Un logement adapté pour un repos parfait

Que vous préfériez les hôtels, les appartements, les gîtes ou le camping, renseignez-vous au préalable sur les modalités d’accueil des familles.

Certains établissements refusent les enfants. Ça peut sembler choquant, mais rappelez-vous comme vous détestiez entendre un bébé pleurer avant d’être mère.

D’autres hébergements deviennent inaccessibles avec une poussette, un cosy et deux gros sacs de voyage. À l’hôtel avec un bébé de six mois, vous vous assurerez de la présence d’un ascenseur ou que votre famille soit logée dans les tout premiers étages.

Optez pour un logement family friendly. Vous aurez peut-être ainsi à disposition un lit bébé, une chaise haute, une petite baignoire, etc. Bref, vous bénéficierez de tous les équipements dont vous avez besoin pour un séjour de rêve sans les transporter.

En plus, si votre bébé a pleuré une bonne partie de la nuit, vous culpabiliserez moins quand vous croiserez les regards des autres parents vacanciers, tout aussi épuisés que vous, le lendemain matin.

Des repas faciles à préparer

Disposer dans l’hébergement d’une bouilloire, d’un micro-ondes, de plaques pour cuisiner et d’un réfrigérateur vous facilitera la vie pour un week-end avec bébé.

Dans le cas contraire, vous peinerez à obtenir de l’eau suffisamment chaude à tout moment, tout comme réchauffer et conserver la nourriture deviendra un vrai parcours du combattant.

Astuces : l’eau du robinet peut parfois être à température suffisante pour préparer un biberon, mais c’est rare ! En hiver, le rebord d’une fenêtre vous permettra de conserver les aliments un peu plus longtemps.

Les familles avec un bébé optent souvent pour la location d’un appartement soit dans une résidence de vacances soit en Airbnb. Beaucoup plus pratique !

Évidemment, si vous allaitez, ce problème ne se pose pas.

Une trousse à pharmacie pour parer au plus pressé

En vacances, vous ne savez pas où se trouvent les pharmacies, encore moins celles de garde et vous ne connaissez pas l’adresse d’un pédiatre ou de l’hôpital le plus proche.

Les mamans les plus organisées auront pris soin de noter quelques adresses de secours, mais dans le cas contraire, une trousse à pharmacie bien remplie fera l’affaire.

Vous aurez besoin, enfin normalement non, mais au cas où :

  • Paracétamol contre la fièvre, les douleurs et pour soulager les poussées dentaires
  • Thermomètre, pour éviter de se demander s’il ne chauffe pas un peu quand même !
  • Petit ciseau à bout rond pour couper un ongle par exemple
  • Pansements. On ne sait jamais, mais en cas de chute, un pansement fait toujours aller mieux, c’est magique !
  • Sérum physiologique pour nettoyer une poussière dans l’œil, un bobo ou un nez qui coule
  • Mouche-bébé pour empêcher qu’un début de rhume ne tombe directement sur les bronches
  • Coton pour débarbouiller la frimousse ou nettoyer les fesses
  • Arnica en gel et en granulé pour les chutes et contre les bosses
  • Crème pour le change, car les poussées dentaires et les fesses qui rougissent surviennent souvent au pire moment, mieux vaut anticiper
  • Crème hydratante pour nourrir la peau, mais aussi pour un massage de bébé
  • Éventuels médicaments sur ordonnance s’il suit un traitement. N’oubliez pas l’ordonnance, elle vous sera indispensable si vous devez vous rendre dans une pharmacie

Des vêtements de rechange

Si vous partez avec trop de vêtements, vous n’utiliserez pas le quart. Si vous partez avec trop peu, vous cumulerez les petits accidents : pipi, lait recraché, purée bavée, etc.

L’idéal consiste à prendre le double de vêtements que vous utilisez habituellement sur la même durée à la maison. C’est plus sûr !

Emporter deux nids d’ange n’est pas une lubie. Si votre petit mouille son lit, comment ferez-vous pour qu’il finisse sa nuit ? Avec davantage de vêtements que nécessaire, vous aurez toujours le temps de laver brièvement dans le lavabo l’habit taché et de le laisser sécher.

Les seules priorités : que bébé reste au chaud et au sec. Si son pantalon n’est pas assorti à son pull et que ses chaussettes sont dépareillées, il s’en moquera complètement et vous vous en remettrez !

Complicité avec son bébé
Complices au quotidien, loin de la routine, vos liens avec bébé se renforcent encore

Vous savez maintenant que prévoir pour passer un fantastique week-end avec bébé. Cocooning et découvertes au programme vous rapprocheront de la vraie valeur des choses et des besoins les plus primaires : amour, repos, partage. Ne vous inquiétez pas si cette organisation vous semble un peu compliquée et le voyage périlleux, ce n’est que temporaire. Rapidement, votre enfant gambadera et vous regretterez l’époque où il dormait 15 h par jour tant que vous le promeniez contre vous.

Et vous, comment préparez-vous vos week-ends avec bébé ? Improvisation totale ou organisation millimétrée ?

Découvrez d’autres articles Éco-6-Thèmes :

Laisser un commentaire