Lecture : 12 min.

Devenir freelance | 930 000 Français audacieux ont sauté le pas

Devenir freelance | 930  000 Français audacieux ont sauté le pas
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous lever le matin avec un objectif à atteindre, une envie à assouvir ou encore une mission à mener vous fait rêver. Combien de salariés ont réellement la chance de s’accomplir avec leur emploi ? Devenir freelance apporte une solution à une quête de sens et de liberté. Environ 930 000 Français audacieux ont déjà sauté le pas. Mode de fonctionnement de l’entreprise obsolète et désir de rendre sa carrière unique guident les actes des travailleurs indépendants. Découvrez les raisons d’un tel engouement à une époque où l’incertitude nous oblige à revoir nos plans presque chaque jour.

Sommaire

Pourquoi le freelancing a-t-il le vent en poupe depuis dix ans ?

En une décennie, le freelancing a connu une augmentation de 145 % !

Une véritable explosion pour un statut jugé précaire.

En effet, devenir freelance demande du travail, beaucoup même. Un indépendant lance son activité seul, parfois dans un domaine différent de celui dans lequel il exerçait jusqu’alors en tant que salarié. Il doit prouver son expertise pour se faire connaître et trouver des clients alors que ses compétences de commercial sont parfois réduites à néant.

Mais alors, comment expliquer cet engouement pour un statut qui fait bondir nos parents et que nos grands-parents prennent pour de la folie ?

Des salariés en quête d’un sens à donner à leur métier

Une offre d’emploi bien plus alléchante que la réalité

Après cinq ans d’études, vous avez répondu à une offre d’emploi pour intégrer une grande entreprise. Ses activités vous semblaient correspondre à vos aspirations :

  • implication dans une politique RSE garante d’une société avec des valeurs ;
  • forte croissance rassurante quant à la pérennité de l’entreprise ;
  • activité labellisée preuve de la qualité des prestations ;
  • équipe dynamique qui laisse présager d’agréables échanges avec les collègues ;
  • salaire intéressant parce que vous travaillez aussi pour payer les factures ;
  • perspectives d’évolution pour une carrière où le bore-out n’existe pas ;
  • formation interne pour apprendre en continu et s’améliorer ;
  • flexibilité dans les horaires pour un plus grand bien-être au travail.

Après quelques mois pendant lesquels vous avez donné le meilleur de vous-même, vous vous rendez compte que l’on vous a peut-être menti sur le papier.

Vous n’osez pas reconnaître que vous vous ennuyez, tandis que vos collègues semblent débordés, mais le problème existe bel et bien.

La politique RSE de la société se résume à la mise en place de poubelles de tri et à des audits de satisfaction tous les deux ans. Bref, vous vous demandez comment vous allez tenir dix ans dans cette boîte quand 10 jours vous paraissent une éternité.

D’autres avant vous ont essayé et ils n’ont pas tenu, ou alors ils l’ont regretté.

les freelances et la farniente
Un freelance peut travailler en pyjama depuis son canapé, mais ses journées sont loin d’être de tout repos

Une envie de créer une réalité aussi alléchante que l’offre d’emploi

Vous avez envie de changement dans votre vie, car vous refusez de vous enfermer dans une routine professionnelle confortable, mais qui déçoit l’adolescent qui sommeille en vous et qui avait des rêves un tantinet plus ambitieux. Vous souhaite également améliorer votre bien-être au travail.

Devenir freelance, c’est parfois remettre en cause son confort financier pour plus de confort global.

Vous possédez les compétences pour répondre à un problème identifié chez de nombreux clients potentiels. Vous pourriez mettre en place un produit qui conviendrait à une cible parfaitement définie qui serait heureuse de faire appel à vos services. Le rêve, non ?

Une difficulté au lancement supplantée par le bonheur d’oser

Les travailleurs indépendants souhaitent donner un sens à leur journée et à leurs missions. Certes, si vous êtes graphiste, vous allez aussi devoir devenir un véritable couteau suisse : comptable, juriste,  ou encore rédacteur web.

Quels avantages pouvez-vous retirer de la prise de risque de quitter un travail salarié pour devenir freelance ?

Malgré les difficultés inhérentes à tout projet ambitieux, vous risquez surtout de vous régaler à créer l’emploi de vos rêves. Vous allez pouvoir vivre de vos compétences et organiser votre petite entreprise personnelle comme bon vous semble. Le freelancing, c’est ça ! C’est donner du sens à sa vie, à son quotidien et s’impliquer dans des missions qui vous tiennent à cœur !

Des jeunes diplômés dont l’esprit fourmille d’idées novatrices

Que ça soit aujourd’hui ou vingt ans en arrière, les yeux d’un étudiant qui sort de l’école son diplôme en poche brillent d’optimisme. Armé d’un solide bagage de connaissances, son esprit fourmille d’idées. Il a juste envie de trouver une entreprise qui lui offrira sa chance afin qu’il puisse donner le meilleur de lui-même.

Des cerveaux neufs gâchés par le formatage

À l’arrivée dans une entreprise, vous serez incité à rentrer dans un moule, souvent étriqué, dont la forme a été définie trente ans plus tôt par des personnes qui refusent le changement.

Certains considèrent les nouveaux comme une menace au lieu d’y voir un regard neuf qui se pose sur des techniques de travail éprouvées, mais qui auraient bien besoin d’un petit coup de jeune.

Un moule dans lequel réussir à se fondre

Les startups sont beaucoup plus ouvertes sur des méthodes de management et de travail novatrices, mais vous devrez également vous plier au fonctionnement de ces jeunes entreprises dynamiques.

Si vous souhaitez un emploi sur mesure pour répondre à vos envies, l’entrepreneuriat vous correspondra totalement.

Un moule évolutif à façonner à son image

Devenir freelance permet de conserver son esprit en ébullition. Chaque jour, un indépendant peut mettre en place des idées, des concepts, des solutions innovantes. Certes, certaines manqueront de pertinence.

Entourez-vous d’autres freelances et d’un réseau qui a de l’expérience dans la gestion d’entreprise et dans le développement de bonnes pratiques, notamment en RSE.

Tout seul devant votre ordinateur, vous aurez peut-être tendance à partir dans une direction sans réfléchir, persuadé que vous avez raison. C’est l’unique danger des idées, elles peuvent vous faire tourner la tête parfois.

N’étouffez pas vos ambitions si vous rêvez de rendre notre monde meilleur. Devenir freelance permet d’apporter une impulsion à une société que seules des idées innovantes et engagées sauveront.

Devenir freelance et couteau suisse
Devenir freelance vous fera découvrir la joie d’être multifonction pour vous sortir de toutes les galères

Une population qui met son bien-être au cœur de ses préoccupations

Le temps passe vite. Vos grands-parents vous le répètent souvent : travaille, mais profite !

Vos parents vous ont-ils vu grandir, vous et votre fratrie, alors qu’ils devaient impérativement participer à des réunions aux horaires improbables ?

Combien d’adultes dont les enfants ont maintenant quitté le foyer, feraient différemment si c’était à refaire ?

La vie privée reprend sa juste place pour un plus grand bien-être au travail et en dehors

Devenir freelance offre une grande flexibilité entre vie familiale, personnelle et professionnelle.

Bien entendu, la plupart des indépendants ne passent pas leur journée à siroter des cocktails pendant que leur business tourne tout seul. Non, ils travaillent, et beaucoup même. Mais quand on aime, on ne compte pas.

En tant que freelance, personne ne vous empêchera d’aller chercher vos enfants à l’école ou de rendre visite à vos parents en plein après-midi pour finalement travailler une partie de la nuit.

Le freelancing offre un confort de vie qu’aucune entreprise ne peut apporter : la liberté d’aménager son emploi du temps comme vous voulez :

  • inutile de prendre congé pour le rendez-vous médical pris un an plus tôt ;
  • superflu de poser une RTT, car vous devez aller chercher un colis au point relais ;
  • interdit de culpabiliser, parce qu’aujourd’hui vous avez l’esprit ailleurs.
Freelance pour passer du temps en famille
En tant que freelance, vous gagnerez en qualité de vie pour profiter de ce qui compte vraiment

Une productivité accrue quand le bonheur et la quiétude définissent l’individu

Notre société comprend peu à peu les bénéfices du bien-être et de la tranquillité d’esprit pour augmenter la productivité d’un travailleur. Une étude de Harvard/MIT de 2018 indique que les salariés heureux sont :

  • 2 fois moins malades ;
  • 6 fois moins absents ;
  • 9 fois plus loyaux ;
  • 31 % plus productifs ;
  • 55 % plus créatifs.

Beaucoup d’entreprises proposent des conditions de travail agréables, mais le freelancing offre un emploi sur mesure.

Les freelances, catégorie la plus adaptée au monde de demain

L’actualité, la crise sanitaire et l’effondrement de la biodiversité vous poussent à revoir d’urgence votre mode de vie, de consommation et de fonctionnement.

Trouver un emploi n’est pas facile, mais dénicher une entreprise qui s’accorde à vos valeurs encore moins.

Comment rester productif au quotidien quand les valeurs et le message transmis par la société qui vous emploie ne vous correspond pas ? Comment réagir si vous vous trouvez en opposition avec son message ? Ce type de collaboration ne mène nulle part.

Un salarié donnera toute sa vie pour une entreprise dont il défend les valeurs, mais il ne fera que travailler pour un salaire auprès d’un employeur dont il refuse le modèle de fonctionnement.

En créant la carrière qui vous ressemble, vous transmettez à vos enfants un message fort pour l’avenir. Vous vous regardez le matin en souriant dans le miroir. L’enfant qui sommeille en vous vous remercie d’avoir tenu vos promesses et d’agir dans le respect de vos convictions.

Quels sont les vrais avantages et inconvénients de devenir freelance ?

Évidemment, aucun statut n’est parfait. Devenir freelance, on ne va pas se mentir, c’est difficile. Vous avez peut-être un talent certain dans votre domaine, mais la concurrence sévit.

N’oubliez pas que les mentalités évoluent, mais que le salariat reste la tendance phare en France, puisqu’il est plébiscité par 70 % des Français.

Vous allez devoir vous imposer. Vous serez soumis à un ascenseur émotionnel ultrarapide et vos joies seront à la hauteur de vos déceptions : incommensurables.

Découvrons les avantages et les inconvénients de la vie de travailleur indépendant.

Une liberté non plafonnée qui rend possible l’impossible

La rémunération raisonnée ne sera pas votre priorité, tant que vous ne gagnerez pas assez pour vivre.

Le freelancing ne confère aucune sécurité de l’emploi, mais il offre aussi des possibilités de croissance infinie. Salarié, vous pouvez travailler tant que vous le souhaitez, vous accéderez à une promotion de temps en temps, mais elle n’égalera que rarement le travail fourni.

Freelances, vos gains peuvent être illimités ! Pourquoi gagner autant ? Comment dépenserez-vous votre salaire ? Parler d’argent reste tabou, surtout en France. Imaginez tout ce que vous pourriez accomplir si vos prestations vous permettaient de gagner beaucoup d’argent :

  • donner aux associations qui vous tiennent à cœur ;
  • investir dans la lutte contre les changements climatiques ;
  • offrir votre aide à ceux qui en ont besoin ;
  • devenir mécène ;
  • épargner pour l’avenir de vos enfants ;
  • vous faire plaisir ;
  • etc.

Ou alors… Travailler moins pour gagner moins et profiter de vos proches et de vos amis, car la vie se vit avant de se consommer. Les moments partagés en famille sont inestimables.

Organiser sa journée de freelance
Envie d’une pause cocooning avec votre chat ? Faites-vous plaisir, vous êtes libre

Des ambitions sans limites qui donnent des ailes aux freelances

Devenir freelance, c’est devenir libre. Vos accomplissements correspondront aux limites que vous vous fixez.

Un employeur vous dira peut-être que vos idées l’intéressent, mais qu’il manque de recul pour prendre le risque d’investir sur votre projet.

Freelance, vous serez seul à assumer vos échecs, mais vous serez aussi le premier bénéficiaire de vos réussites.

Croire en soi est primordial. Ce sont les projets les plus fous qui donnent les résultats les plus surprenants.

Le freelancing vous offre cette chance d’aller au bout de vos convictions.

Une précarité d’emploi avec laquelle apprendre à vivre

Pourquoi ne quittez-vous pas votre emploi alors que vous souffrez depuis des années de vos conditions de travail ? Car, vous craignez la précarité que cela implique à une époque où les certitudes n’existent plus.

Le chômage sévit, les prix montent, les loyers flambent, les enfants réclament des objets aux tarifs prohibitifs. Comment réagissez-vous ? Vous préférez parfois taire vos ambitions et garder un emploi stable, bien payé et assuré.

Une société qui évolue et des certitudes qui disparaissent

La crise sanitaire de 2020 remet en cause les fondamentaux de la sécurité de l’emploi et du confort des retraites.

Qui devient le plus précaire financièrement ? Celui dont l’employeur peut mettre la clef sous la porte demain ou celui qui comptabilise plusieurs clients et qui se donne chaque jour les moyens d’en trouver d’autres ?

Prenez cette délicate décision après avoir défini clairement vos objectifs et vous vous rendrez compte que toutes les difficultés se surmontent.

Un indépendant par nature plus résilient

Établir des pronostics revient à prétendre pouvoir lire dans une boule de cristal. Une seule certitude : un freelance possède une longueur d’avance sur le salarié. Il sait comment réagir quand il perd un client : il en cherche un autre et il rebondit. C’est aussi ça qui confère leur force aux freelances : leur dynamisme et leur capacité à se réinventer en cas de coup dur.

Certes, les débuts peuvent s’avérer difficiles. 50 % des entreprises créées disparaissent avant d’atteindre leur sixième année et 25 % au bout de deux ans. Ce sont ces chiffres négatifs que l’on répète sans cesse, alors que 50 % des entreprises passent leur sixième année avec succès et 75 % continuent au-delà de deux ans d’existence.

Préférez-vous voir le verre à moitié vide ou rejoindre les optimistes ?

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! Voici la mentalité des indépendants. Devenir freelance rend optimiste, combatif et résilient pour affronter un monde toujours plus concurrentiel et soumis à des variations fréquentes de paradigme.

Le maître mot du travailleur de demain : adaptabilité ! Une compétence bien développée chez les indépendants.

Devenir freelance sans souffrir de la solitude
Ne rechignez pas à devenir freelance par peur d’être seul. Vous vous constituerez rapidement un réseau de qualité

Une indépendance qui ne doit pas être synonyme de solitude

Lister les avantages et les inconvénients à devenir freelance pourra vous aider à choisir. Si la solitude vous fait peur, n’ayez crainte. Vous serez peut-être seul devant votre ordinateur la plupart du temps, mais une communauté va se créer autour de vous.

Un réseau riche et dense que l’on ne soupçonne pas

Si vous devenez indépendant dans une spécialité proche de votre emploi salarié, vous possédez déjà un réseau bien établi. Vous connaissez les acteurs de votre secteur d’activités.

Si au contraire, vous avez pris la bonne résolution de vivre vos rêves à fond et de vous reconvertir, vous allez sans doute compléter vos compétences. Des cursus d’enseignement en présentiel vous permettent de renforcer votre réseau. Les formations en ligne se développent.

Vous apprécierez de découvrir de nombreuses communautés sur les réseaux sociaux dans tous les domaines d’expertise. Effectuez quelques recherches avant de vous lancer et vous serez étonné des liens que vous créerez facilement.

Une mentalité qui favorise l’entraide et des relations épanouissantes

La solidarité et la détermination caractérisent les freelances. Le sentiment de se sentir isolé dans un open space de cinquante personnes survient fréquemment. Indépendant et seul chez vous, vos collègues freelances de l’autre côté de l’écran n’hésiteront pas à vous aider, à vous conseiller et même à vous recommander à des clients.

Aimer travailler seul ne prouve pas que vous êtes asocial, mais que vous avez l’idée de créer un emploi qui répond à des aspirations et à des attentes précises de vos futurs clients.

Vous savez maintenant pourquoi et comment devenir freelance. Les avantages sont nombreux. La soif de liberté pousse de nombreux salariés à prendre leur indépendance. Liberté de travailler pour qui vous voulez. Liberté de vous former. Liberté de vous impliquer dans une démarche RSE. Liberté d’être présent pour vos enfants et vos proches. Vous êtes seul maître à bord, mais jamais seul.

Votre rêve consiste-t-il à prendre votre indépendance ? Si vous avez sauté le pas ou au contraire si vous doutez encore, partagez vos retours d’expériences en commentaire pour commencer un réseau d’entraide et s’enrichir du vécu de chacun.

Découvrez d’autres articles Éco-6-Thèmes :

Laisser un commentaire