Lecture : 8 min.

Reconnaître les symptômes de l’apnée du sommeil : 9 signes révélateurs

Symptômes de l'apnée du sommeil
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous avez le sentiment de mal dormir sans comprendre pourquoi. Vous vous sentez très fatigué et plus irrité que d’habitude. Vous somnolez régulièrement au cours de vos journées et éprouvez des difficultés à vous concentrer. Ces signes de l’apnée du sommeil sont révélateurs. De nombreuses personnes ignorent qu’elles souffrent du syndrome SAHOS, car l’apnée se produit justement pendant une phase inconsciente. Découvrez comment l’identifier à travers 9 symptômes de l’apnée du sommeil qui doivent vous alerter.

Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil, fait partie des troubles du sommeil à ne pas prendre à la légère. Également appelée syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), il s’agit d’un dérèglement de la ventilation nocturne.

Il se caractérise par des arrêts répétés et involontaires de la respiration lors du sommeil. Ces arrêts durent en général entre 10 et 30 secondes, parfois plus, et peuvent survenir à plusieurs reprises au cours de la nuit.

Ces arrêts respiratoires produisent des microréveils, souvent imperceptibles, qui altèrent la qualité du sommeil.

Bien que les symptômes de l’apnée du sommeil puissent toucher n’importe quel individu, certaines personnes sont plus susceptibles d’en souffrir, par exemple celles en surpoids ou souffrant d’obésité. Pendant une grossesse ou lors de la ménopause, les femmes sont particulièrement vulnérables à l’apnée du sommeil. Par ailleurs, les adultes ne sont pas les seules victimes, même les enfants peuvent souffrir de ce trouble.

Le syndrome SAHOS est à l’origine de symptômes cliniques au cours de la nuit, mais des conséquences s’observent également le jour.

Une bonne nuit de sommeil
Dormir permet de bien grandir, d’améliorer sa mémoire, de régénérer ses cellules et tout simplement d’oxygéner son corps et de se reposer

Les symptômes de l’apnée du sommeil durant de la nuit

1 – Ronflements excessifs et quotidiens

Les ronflements excessifs et quotidiens apparaissent dans 95 % des cas d’apnée du sommeil selon l’assurance maladie, avec pour cause un relâchement des muscles du pharynx pendant le sommeil.

L’air passe difficilement dans la trachée et entraîne des ronflements plus forts que ceux habituellement enregistrés chez les sujets ne souffrant pas d’apnée du sommeil. Très bruyants, ils nuisent au repas de la personne concernée, et peuvent aussi incommoder celui ou celle qui partage ses nuits.

À terme, les parois du pharynx s’affaissent complètement et empêchent l’air de circuler. C’est à ce moment que la respiration s’arrête.

Avec 7 Français sur 10 qui ronflent chaque nuit, diagnostiquer cette pathologie de la respiration nécessite de prendre en compte d’autres symptômes de l’apnée du sommeil. Les ronflements à eux seuls ne peuvent être interprétés comme un syndrome SAHOS.

2 – Sensations d’étouffement

L’apnée du sommeil entraîne une fermeture partielle ou totale des voies respiratoires.

La respiration reprend au moment de l’éveil avec la contraction des muscles du pharynx qui laissent à nouveau passer l’air.

Généralement, ces réveils se produisent dans un sursaut avec la nécessité d’aspirer une grande bouffée d’air. C’est une sensation désagréable et parfois réellement inquiétante, à l’instar d’une crise d’asthme ou d’un début de noyade.

Cela peut survenir plusieurs fois au cours d’une même nuit et vous donner la sensation d’étouffer. Cette sensation d’asphyxie évoque l’apnée du sommeil sans doute possible.

Sensation étouffement apnée du sommeil
Se réveiller en panique avec une sensation d’étouffement contribue à augmenter votre niveau de stress. Difficile de se rendormir après ça !

3 – Besoin d’uriner à plusieurs reprises au cours de la nuit

Vous réveillez-vous au moins deux fois par nuit pour aller aux toilettes ? Ce trouble urinaire se nomme nycturie. Il s’explique par le fait que l’apnée du sommeil entraîne un dérèglement du système nerveux autonome conduisant à une hyperactivité vésicale.

Ne réduisez pas pour autant votre consommation d’eau ou de thé, car les bienfaits de l’eau sur le corps et la santé sont prouvés.

Ces multiples réveils nocturnes dus à un manque d’oxygène ou à une envie d’uriner ont bien entendu des conséquences sur les symptômes de l’apnée du sommeil au réveil.

Reconnaître les symptômes du syndrome SAHOS au cours de la journée

4 – Fatigue

Les microréveils qui surviennent plusieurs fois au cours de votre nuit vous empêchent de vous reposer correctement.

Une bonne nuit de repos apporte de nombreux bienfaits pour le corps tant sur le plan physique que mental.

Les symptômes nocturnes de l’apnée du sommeil ont pour conséquence une fatigue qui s’accumule et impacte votre quotidien. Le burn-out familial par exemple trouve souvent son origine dans une mauvaise gestion de la fatigue et du sommeil qui perturbe la qualité des relations entre les proches.

Si vous êtes presque tout le temps fatigué ou si vous avez le sentiment que votre sommeil manque de qualité, la piste d’une apnée du sommeil doit être analysée de plus près.

Ne tirez jamais de conclusions hâtives sur votre état de santé. La fatigue ou le besoin d’uriner la nuit peuvent représenter des manifestations temporaires en lien avec vos activités ou des changements dans vos habitudes alimentaires. En cas de doute, consultez votre généraliste sans tarder et complétez son diagnostic d’un accompagnement auprès d’un conseiller en fleurs de Bach.

Syndrome SOHAS et fatigue
Souffrir d’un syndrome SOHAS vous épuise. Petit à petit, votre seul objectif de la journée : dormir

5 – Maux de tête dès le réveil

Les migraines au réveil, également appelées céphalées matinales, représentent un symptôme de l’apnée du sommeil très courant.

Elles surviennent au réveil et se dissipent rapidement dès que vous commencez vos activités.

Ces maux de tête se manifestent quand le sommeil est perturbé et que vous souffrez d’une mauvaise oxygénation.

6 – Somnolence

Vous vous assoupissez en pleine après-midi ou vous devez lutter pour garder les yeux ouverts au travail ? Les patients souffrant des symptômes de l’apnée du sommeil présentent un niveau de somnolence plus élevé que la moyenne, sans tenir compte de la richesse de leur alimentation ou de leurs activités.

On parle de somnolence diurne. Ce terme qualifie le besoin incontrôlable et fréquent de dormir au cours de la journée.

Dans le cas de l’apnée du sommeil, cette envie de dormir est bien entendu due à l’accumulation de fatigue.

L’état de somnolence est à prendre très au sérieux, car vous pouvez vous mettre en danger et mettre en danger votre entourage sans même vous en rendre compte. Cet état de torpeur entre le sommeil et l’éveil diminue énormément votre vigilance. Au volant, dans les escaliers, lors d’une activité nécessitant une grande concentration ou tout simplement en vous occupant de vos enfants, vous pouvez commencer à somnoler sans vous en apercevoir. Les conséquences peuvent ainsi être tragiques.

7 – Perte de concentration et de mémoire

Le sommeil permet de reposer votre cerveau et de consolider vos liaisons nerveuses. Nos capacités de mémorisation des informations baissent de 30 %  lorsqu’on passe une mauvaise nuit.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, vous avez peut-être constaté que vous éprouvez plus de difficultés que d’autres personnes à vous focaliser sur une tâche ou à enregistrer des informations, même simples.

Que ce soit pour des tâches quotidiennes ou des actions plus complexes, votre attention est réduite. Cette perte de concentration peut avoir des conséquences sur vos performances professionnelles et nuire à votre bien-être au travail.

En plus de souffrir d’une baisse de votre capacité de concentration, des altérations de la mémoire peuvent faire leur apparitions. Dans ce cas, vous constatez éprouver des difficultés à vous souvenir de certains détails de votre vie. À ce stade, vous devriez déjà avoir consulté un spécialiste, car les symptômes de l’apnée du sommeil ne représentent pas une cause à tous les maux.

8 – Irritabilité et changement d’humeur

Des nuits perturbées dues à l’apnée du sommeil affectent l’humeur. Réveils nocturnes, fatigues, maux de tête, etc. représentent autant de préoccupations qui ne peuvent qu’impacter votre confort émotionnel.

Vous remarquez peut-être qu’un rien vous irrite et que vous êtes facilement morose. Le manque de sommeil, et sa mauvaise qualité, vous rendent plus vulnérables à l’anxiété, aux blues saisonniers, voire à la dépression.

Est-ce que vous constatez chez vous une baisse de motivation que ce soit pour des activités personnelles ou professionnelles ? C’est une conséquence directe d’un sommeil interrompu. Cet état d’esprit négatif et un sentiment de contrariété peuvent vous empêcher d’être heureux et de vous épanouir au quotidien.

9 – Troubles de la libido

Les troubles de la libido représentent un des symptômes de l’apnée du sommeil qui nuit également au couple, au même titre que les ronflements.

La fatigue est à nouveau en cause. Comment s’épanouir sexuellement quand vous êtes épuisé en permanence ? Votre libido accuse les multiples réveils nocturnes et la mauvaise oxygénation de votre corps lors des phases d’apnée.

Ce symptôme touche autant les hommes que les femmes. Chez l’homme, en plus d’une diminution du désir sexuel, des troubles de l’érection sont fréquents. Vous l’aurez deviné, les conséquences sur le moral et le bien-être quotidien s’en ressentent.

Les troubles de la libido surviennent en premier lieu chez le partenaire souffrant d’apnée du sommeil, mais son compagnon peut petit à petit être concerné aussi. En effet, les ronflements excessifs empêchent votre conjoint de bien se reposer. Par conséquent, votre couple est fatigué en permanence, sa libido est en chute libre et à terme l’épanouissement de votre duo en souffre.

En complément d’une visite chez votre médecin traitant, favorisez un environnement de vie apaisant. Pour lutter contre certains symptômes, tels que le manque de motivation ou la mauvaise humeur, n’hésitez pas à consulter des blogs bien-être qui vous proposeront des conseils judicieux face à votre irritabilité.

Traitement de l'apnée du sommeil
La pression positive continue transmise par un appareil qui insuffle de l’oxygène toute la nuit au patient permet de traiter l’apnée du sommeil

Avec un traitement adapté en fonction des symptômes et de la sévérité de votre apnée du sommeil, votre qualité de vie s’améliorera rapidement. Soyez prudent, le sommeil compte parmi les éléments les plus importants pour une vie épanouie et satisfaisante. Prenez soin de votre santé.

Article invité rédigé par Oriane Allamelou

Découvrez d’autres articles Éco-6-Thèmes :